dimanche 29 novembre 2015

John Romita Jr : une araignée aux prises avec deux pieuvres !

On aime ou on n’aime pas JRJ. Nombreux cependant doivent être les lecteurs qui l’apprécient, sinon on ne lui connaîtrait pas une telle longévité et le retrouverait pas à la tête d’un aussi grand nombre de titres.
Depuis la fin des années 70, il a marqué de son style inimitable (surtout à partir de son travail sur Daredevil) les plus grandes séries avec un formidable appétit : Iron Man, Punisher, Avengers, Captain America, Daredevil, Hulk, X-Men, Thor, Spider-man (liste à compléter vous-même !)
Plus prolifique et éclectique ? Il faut sans doute remonter à « Big » John Buscema pour trouver.
Plus récemment notre homme a même fait des infidélités à Marvel pour illustrer Superman chez DC
Sur cette page encrée par Scott Hanna on retrouve Spider-Man aux prises avec Doctor Octopus et le criminel Luke Carlyle.
Spider-Man et Doc Oc ! Combien de fois ces deux-là se sont-ils affrontés ? Impossible de compter ! C’est un classique indémodable ! Doc Oc : un méchant emblématique des origines de la saga Parker. Sauf que cette fois la menace est double puisqu’un « clone » du super vilain, encore plus vicieux, se mêle à la partie ! Spider-Man a donc fort à faire !
On a ici un flamboiement de destruction bien orchestré par JrJ et une belle mise en page. Spidey accroché dans un angle comme une araignée dans sa toile. La maîtrise narrative de JrJ apparaît ici dans toute son évidence.
Egalement, la page colorisée par Dan Kemp pour vous donner une idée du « produit » final un peu flashy à mon goût.
Pour tout connaître de JRJ je vous renvoie au formidable blog de Philippe Cordier fin connaisseur – et le mot est faible – de l’univers des comics et de JRJ : Phil & Co...mics

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire